Pour être reconnus comme établissements d'enseignement français à l’étranger, les établissements scolaires situés hors de France font l'objet d'une procédure d’homologation par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse (MENJ) en lien avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) attestant de leur conformité aux principes, aux programmes et à l’organisation pédagogique du système éducatif français.
Cette homologation est assujettie à un dispositif de suivi et à une procédure de renouvellement tous les cinq ans.